Renaissance de la voie ferrée en Plaine : mise en train difficile

Le rêve des élus est de renouer avec la ligne d'antan jusqu'à Porto-Vecchio. Mais la réunion de travail qui s'est tenue hier à Vescovato avec les maires donne la pleine mesure des difficultés pour rallier Folelli depuis Casamozza

Rail

Six ans. C'est en gros la durée du trajet en train entre Casamozza et Folelli. Dans l'absolu, ça peut paraître un peu longuet mais concrètement, mener à bon port, ou plutôt à bon quai, le projet de résurrection de la voie ferroviaire en Plaine orientale, c'est un vrai parcours du combattant, plus technique et juridique que politique d'ailleurs.

Le développement du réseau des chemins de fer de la Corse

Les projets de développement du réseau des chemins de fer de la Corse sont nombreux : promouvoir le transport péri-urbain, gérer la circulation depuis une commande centralisée et étendre le réseau de voies ferrées sur la côte orientale

En 2014, les chemins de fer de la Corse ont dépassé le million de passagers. De nombreux habitants de la région bastiaise ont opté pour le train, au détriment de leur voiture, pour se déplacer. Actuellement, 44 rotations quotidiennes sont assurées du lundi au vendredi entre Bastia et Casamozza. Un record sur le réseau, qui s'explique en partie par le fait qu'il s'agisse de la seule portion à être gérée par la commande centralisée, avec contrôle informatique.

© France 3 Corse

© France 3 Corse

La ligne de chemin de fer de la Plaine orientale sur les bons rails

Unanimité. Une fois n'est pas coutume, les conseillers territoriaux sont tombés d'accord, jeudi soir, sur un dossier capital pour l'aménagement du territoire : la reconstruction de la ligne de chemin de fer dans une zone fortement urbanisée.

Les élus ont souhaité affirmer leur volonté commune de développer le rail et d'en faire un moyen de transport public efficace. Entre desserte géographique nouvelle, enjeu économique, social et aménagement du territoire, le rapport de l'exécutif, amendé, a été adopté à l'unanimité.